MÉTHODOLOGIE

ECRIT 2

analyse du sujet

0 - 45'

introduction

45' - 1h45

developpement

1h45 - 4h30

conclusion

4h30 - 5h

 analyse

 

du

 

sujet 

CONSEIL

À cette étape, vous apercevez enfin votre sujet. Inspirez un grand coup, restez calme et essayez de faire confiance en chacune des étapes que vous aurez construites :

- Lisez plusieurs fois le sujet dans votre tête

- Repérez les mots-clés et les mots de liaisons (stabilo de couleurs différentes)

- Si étude de cas, ne vous jetez pas tout de suite dans le dossier. Analysez bien le sujet avant. Le dossier viendra filtrer vos définitions, les affiner afin de les rendre concrètes et cohérentes !

- N'oubliez pas de traiter le mot de liaison pour monter dans les bandeaux : "gérer", "stabiliser", "progresser"

- Cernez l'enjeu professionnel derrière le sujet : un formateur m'a dit : "Un sujet n'est jamais pas posé par hasard. Il y a un problème professionnel derrière."

ETAPES

1) S’approprier le sujet

- Le relie plusieurs fois

- Le recopier en gros caractère

2) Analyse du sujet

- Extraire et définir les mots clés

- Repérez les mots de liaison et "secondaires" 

3) Questionner les mots clés

- Formulation d'un maximum de questions à partir des blocs

4) Recueillir les données (dossier)

- Établir des liens à travers les différentes dimensions du dossier : micro / méso / macro

5) Problématique (réflexion personnelle)

- Répondre au questionnement : formulation d'une hypothèse

6) Plan

- Structurez un plan détaillé

- Choix des analyseurs en fonction de la période traitée pour démontrer notre réflexion personnelle

INTRODUCTION

CONSEIL

- A l'accroche, replacez le sujet dans un contexte professionnel général (données macro) puis, spécifiez grâce aux données de l’établissement (% de réussite ? Programmation ?) pour montrer que le sujet pose un enjeu professionnel

- Faire confiance en sa méthodologie. Suivre étape par étape : l'avoir clairement en tête.

- N'oubliez jamais que tous les mots-clés doivent revenir tout les 5 lignes maximum ! Vous aurez l'impression de vous répétez, mais il le faut pour guider le correcteur.

 

 

= Suivre les étapes dans la colonne suivante :

ETAPES

(davantage de détails dans le fichier pdf)

1) Accroche

- Se baser sur l'actualité : les problèmes sous-jacents aux mots-clés

- L'idéal = trouver une citation qui traite la notion centrale du sujet

2) Définition des mots-clés

- Phase d’éclaircissement des mots clés

- Explorez la polysémie des mots clés

- Utilisez les définitions pour émettre des problèmes professionnels

3) Mise en tension + Questionnement

- Après la définition du mot-clé : faire émerger une mise en lien avec les autres termes

4) Problématique

- C'est le PFD à l'oral = montrez comment on va répondre aux enjeux du sujet sous notre focale

- Quels sont les outils que je vais utiliser pour surmonter ces problèmes professionnels ?

5) Annonce du plan

- Répondez à la problématique

- Restez général du l'annonce du plan : ne pas remplacer les termes...

DEVELOPPEMENT

CONSEIL

- Gardez en tête "l'effet entonnoir" : spécifier et expliciter chaque mot-clé.

- Référencez la justification de votre idée (auteur ; livre ; date).

- Faire confiance en sa méthodologie. Suivre étape par étape : l'avoir clairement en tête.

- N'oubliez jamais que tous les mots-clés doivent revenir tout les 5 lignes maximum ! Vous aurez l'impression de vous répétez, mais il le faut pour guider le correcteur.

 

 

= Suivre les étapes dans la colonne suivante :

ETAPES

(davantage de détails dans le fichier pdf)

Annonce de la partie

- Annonce clairement ta partie en reprenant les mots-clés : resitue le correcteur

1) Annonce de l'idée

- Annonce l'idée de manière générale : elle doit être référencée (bandeau +)

2) Précision de l'idée

- Justifie ton idée par rapport à des références scientifiques : pourquoi elle est pertinente à l'égard du sujet.

- Montre les conditions pour qu'elle fonctionne.

3) Contexte / Impact de l'idée

- En quoi cette idée répond à l'une des caractéristiques du contexte (axes établissements, caractéristique scolaire...)

4) Illustration de l'idée

- Explicite ton idée à travers une APSA, un projet pédagogique, interdisciplinarité.

5) Renforcement argumentaire (S4C...)

- Lien avec les textes officiels, socles, TICE...

6) Limites / Nuances

- Montre une limite pédagogique et propose une solution très brève sans trop détaillée (bandeau +)

CONCLUSION

CONSEIL

- Ne négligez pas la conclusion.

- Gardez 15 à 30min sous votre temps afin de vous relire. Les fautes d'orthographes peut bloquer l'admissibilité... (peut aller jusqu'à -3 points)

Et oui, ça se joue à rien. Beaucoup de gens de ma promo l'ont loupé à 0.5 points près... Est-ce l'orthographe ? Peut-être... 

ETAPES

1) Rappelez l'enjeu du sujet

2) Lien avec votre focale (problématique)

3) Rappelez les grandes idées (partie + mini-conclusion)

4) Ouverture

- Critiquez votre problématique pour faire évoluer les pistes non-explorées par le sujet

Exemple - Bloc argumentaire

 Argument sur les dyades dissymétriques, entre tutorat et tutoré 

Darnis et Lafont, Carrefour de l'éducation, 2008

Correction : Argument bandeau 4

Sujet : Dans quelle mesure l'enseignant d'EPS peut-il avec cette classe de 6ème parvenir à développer chez tous les élèves des compétences utiles pour être performant dans les apprentissages visés dans le cadre de la programmation annuelle de la classe ?

 

   Pour contribuer de manière optimale au bon développement des compétences motrices et sociales de tous les élèves, l'enseignant veillera à organiser les interactions en classe dans le but de permettre à ces derniers, d'être "pair-formant" dans les apprentissages intra- et extra-scolaire.

 

   D'après une approche socio-constructiviste, l'enseignant d'EPS organisera les conditions d'interactions en classe afin de rendre ces différences exploitables à l'ensemble des élèves. En effet, l'enseignant, en les groupant en dyades légèrement dissymétrique, permettra de rendre les interactions entre pairs plus constructives, plus "pair-formante" au bon développement de compétences motrices et sociales de tous les élèves dans leur apprentissage intra et/ou extra scolaire (Darnis et Lafont, Carrefour de l'Education, 2008).

   En d'autres termes, c'est attribuer un rôle de tuteur à l'enfant le plus compétent, pour aider celui qui est légèrement moins compétent que ce dernier. En outre, c'est les orienter vers un même but commun. En effet, selon les approches socio-constructiviste, une activité collective orientée vers une même direction, vers un même objectif permet d'optimiser les échanges en vue de résoudre le problème posé. Egalement, Darnis et Lafont motrent que l'interaction verbale pour discuter d'un problème lié à la tâche, permet d'obtenir de meilleur résultat post-test, donc d'améliorer les apprentissages intra ou/et extra-scolaire.

Au regard des caractéristiques de cette classe de 6ème, de part une forte hétérogénéité des ressources motrices des élèves ULIS (déficiences auditives et cognitives), l'enseignant pourra attribuer des rôles de tuteur aux élèves les plus compétents de sa classe pour aider les plus démunis physiquement et cognitivement. De plus, il permettra une mixité plus grande au sein de sa classe, permettant entre autre, de "détacher" les groupes affinitaires. Dès lors, l'enseignant formera des élèves "pairs-" pour être "-formant", en vue de leur promettre un essor de compétences motrices et sociales, bénéfique à leur apprentissage de la vie intra- et/ou extra-scolaire.

   A titre d'illustration, durant l'activité de course d'orientation, l'enseignant construira des binômes de niveau quasiment équivalent, en vue de répondre à cette approche. Afin de les distinguer, l'enseignant organisera les groupes en fonction de leur temps d'arrivée moyen au fil des séances précédentes. Par exemple, l'élève ULIS en déficience cognitive, se groupera avec un élève plus compétent sur les ressources informationnelles. Pour rendre la situation source d'apprentissage pour les deux élèves (tuteur/tutoré), l'enseignant proposera des balises de niveaux différentes sur la carte. Des balises situées proche d'un chemin, facilement détectable mais qui apportent moins de points, et une autre plus éloignée, plus difficile mais qui rapportera plus de points. Le but pour le tuteur sera de faire verbaliser les actions de son tutoré pour l'orienter progressivement vers son objectif. A titre d'exemple, lorsque l'élève ULIS s'engage vers une direction, il devra le dire à vive voix à son tuteur avant de s'engager. Face à des élèves ULIS, ayant des difficultés à lire une carte, exprimer leurs intentions permettra au tuteur de réguler directement ses actions. De même que, le tuteur peut questionner son camarade à tout moment : "A quel endroit te trouves tu sur la carte ?" ; "Qu'est ce que tu aperçois ?" ; "Quel repère t'a permit de trouver la balise"...

   Effectivement, l'interaction sociale entre tuteur/tutoré permet de construire une « pair-formance » dans les apprentissages intra-scolaire à leur devenir. Sans l'aide et la coopération d'autrui, l'atteinte d'un objectif et plus long et plus ardu. La communication devient alors un puissant moyen d'atteindre un but commun. De plus, elle initie à la formation d'un citoyen (domaine 1 du socle commun), prêt à aider son prochain. Ainsi, grâce au développement des compétences sociales (entraides et communications), les élèves bénéficient potentiellement de l'émergence de compétences motrices et informationnelles (se déplacer et s'orienter à travers un outil). A travers un débat d'idée au sein de leur binôme, ils exploitent et transforment leur niveau d'habilieté individuelle et collective (Lafont et Vallet, 2007).

   Néanmoins, à cette intervention s'ajoute une limite pédagogique dans la mesure où certains élèves qui recherchent la performance peut ne pas suivre les directives imposées par l'enseignant. Autrement dit, l'élève "compétitif" peut, par motivation du chronomètre, laisser derrière celui en plus difficulté... En ce sens, il est nécessaire de repérer ces profils d'élèves pour réorganiser les formes de groupement.

   Ceci répond d'autant plus au nouveau programme du collège. En effet, cette illustration répond à la finalité de l'EPS, qui est "former un citoyen lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué dans le souci du vivre ensemble" (BO 2015, Finalité de l'EPS). En outre, elle rejoint aussi le domaine 2 du socle commun qui est de "s'approprier seul ou à plusieurs par la pratique, les méthodes et outils pour apprendre". De plus, l'idée avancée répond tout aussi bien au projet de la classe de 6ème : "Apprendre à s'entraider" et "Apprendre à communiquer / Accepter les différences".

   Par conséquent, nous avons montré que le développement de compétences sociales contribuait à l'émergence de compétences motrices. L'entraide et la communication semble promettre une "pair-formance" dans les apprentissages intra- et extra-scolaire.  

Annonce de la partie

Annonce de l'idée

Justification de l'idée

- Montrer ce que fait l'enseignant pour faire apprendre

- Appuis théoriques 

Contexte

- Dire pourquoi cette caractéristique pose problème à l'idée + sujet

Illustration

- Expliciter chaque mots clés ! (par des indicateurs pertinents !)

- En quoi dans cette situation permet de développer des compétences motrices et sociales ?

Transformations envisagées

- Ce que les élèves ont appris

- Spécifier les mots clés en faisant le lien avec les transformations motrices

Limites / Nuances

- Remédiations possibles...

- Simplifications / Remédiations

Renforcement argumentaire

- S4C, projet, textes off.

Mini-conclusion

- Rappel de ce qu'on a voulu démontrer

NE MANQUE RIEN : TOUTE L'ACTU DU CAPEPS EXTERNE DIRECTEMENT DANS TA BOITE MAIL

Abonne-toi dès maintenant pour recevoir par email les dernières informations du concours.

Une surprise t'attend après ton inscription :-)

MES ENGAGEMENTS

100% CONFORME OU REMBOURSÉ

Si la fiche ou la préparation ne correspond pas à la description, je vous rembourse en moins de 24h.

TÉLÉCHARGEMENT

INSTANTANÉ

Reçois immédiatement tes fichiers après ton paiement sur la page dédiée. Sans aucun frais de livraison.

DES AVIS AUTHENTIQUES

Des avis et des témoignages 

authentiques recueillis des candidats sur les fiches thématiques.

SERVICE CLIENT H24

Une réponse immédiate et une écoute personnelle pour vous accompagnez.

Paiement sécurisé

France

© 2020 - CapouCapeps - Tous droits réservés