Devenir enseignant d'EPS : Quels parcours ?

Mis à jour : sept. 17



Intéressé par le métier d'enseignant ? Passionné par le monde sportif ? Et si vous aviez la possibilité de lier les deux ?

Qu'est-ce qu'un professeur d'éducation physique et sportive (EPS) ?

Être enseignant d'EPS, c'est initier, c'est former, c'est enseigner des valeurs éducatives, à l'aide d'activités physiques pour les élèves au collège ou au lycée. À ne pas confondre avec l’entraîneur sportif, qui, par rapport à ce dernier, nous prenons de la distance sur les pratiques sportives. Nous prenons de la distance car l'objectif n'est pas de former des sportifs de haut-niveau, même si, le développement de la motricité est l'une des finalités de notre métier.


Nous nous incorporons l' « ADN » culturel de l'activité, c'est-à-dire son essence, pour la transformer didactiquement, dans le but de répondre à des exigences institutionnelles. L'enseignant d'EPS, à travers les activités physiques qu'il propose, à pour objectif de former des individus autonomes, d'apprendre aux élèves à savoir gérer leur vie physique, de leur apprendre à tenir des rôles sociaux et d'être responsable (arbitrage, observateur, coach), de les rendre lucide dans leurs actions pour ne pas se mettre en danger dans une activité physique.


Le temps de travail d'un professeur d'EPS


Le professeur d’EPS exerce son activité principalement au collège et au lycée.


Il enseigne 17h par semaine et se rajoute 3 heures d’activités physiques à travers l’association sportive (AS), pour un total de 20h par semaine. Pour un professeur agrégé d’EPS, il enseigne 14h de cours pour 3 heures d’AS.


Ce temps de travail ne prend pas en compte le temps de préparation des séances, la préparation des évaluations, des projets, des réunions pédagogiques, des réunions parents/professeur, des conseils de classe et j'en passe...

Les missions d'un professeur d'EPS

  • Programmation et préparation : Être professeur d’EPS, c’est aussi beaucoup de travail et de préparation à faire en amont. A titre d'exemple, il structure la programmation annuelle des activités physiques avec l'équipe d'EPS en fonction des disponibilités des infrastructures.

  • Il prépare également en amont les séances d'apprentissage chez soi, il fixe des transformations attendues en priorisant des choix d'enseignements, il spécifie des objectifs de fin de cycle afin de répondre à des demandes institutionnelles et répondre à des besoins spécifiques dans sa classe (des élèves à besoin éducatif particulier...).

  • Pédagogie et enseignement : L’enseignant d'EPS enseigne les valeurs sportives : coopération, arbitrage, rôle de « coaching » à travers plusieurs champs d'activités (rugby, badminton, demi-fond, course d'orientation). Une connaissance complète de chaque activité est nécessaire. Il manipule constamment le contexte dans lequel il évolue (matériel, règlements, groupement, consignes...). Il s’adapte en direct en observant, pour répondre à des réponses motrices, méthodologiques et sociales des élèves dans les tâches d’apprentissage.

  • Différencier : Différencier fait partie des missions de l'enseignant d'EPS. A travers des consignes et des aménagements, il doit faire réussir et progresser l'ensemble de ses élèves. La différenciation est complexe : on n'enseigne pas de la même manière dans certains collèges/lycées, dans certaines classes, et pour certains élèves ! Il prévoit dans son environnement des aménagements matériels et humains pour prendre en compte les difficultés de toutes et de tous.

  • Évaluer : L'enseignant doit également évaluer ce qu'il a enseigné. Son évaluation repose sur des compétences à évaluer, des attendus de fin de cycle, par la contribution du socle commun de compétence (au collège) à travers les activités physiques qu’il programme avec son équipe.

  • Mise en place de projet : Il construit et structure des projets pédagogiques qui dépassent le cadre du gymnase. Il met en place des sorties scolaires (base de loisir, escalade, ski...) dans le but de répondre au projet d'EPS et au projet d'établissement.


Quelles formations à suivre pour devenir professeur d'EPS ?


ÉTAPE 1 : Entrer en STAPS (Science et Technique des activités physiques sportives) :

Pour entrer en STAPS, je conseille vivement d’entrer avec un BAC orienté vers des matières scientifiques (avec le nouveau BAC). Malgré que j’ai réussi avec mon Bac Professionnel, il me serait impossible désormais de rentrer en STAPS avec le nouveau système de candidature informatique « ParcourSup ». De plus, les universités deviennent de plus en sélectives à cause du nombre grandissant d’inscription d’étudiants en première année de licence. Les matières restent très générales durant les deux premières années. En effet, les premières années sont des UE (unités d’enseignement) très générale. Par exemple, vous aurez ostéologie, physiologie, sociologie, histoire du sport, des pratiques physiques et j’en passe...

Schéma tiré de l'Université de Bordeaux

ÉTAPE 2 : Avoir une licence en « Éducation et motricité » : Une fois votre 2ème année de licence validée, vous devrez vous orienter vers une spécialisation : le parcours « Éducation et motricité ». Il est possible quand deuxième année on vous oriente vers des matières « majeures » et des « mineures ». Prenez bien entendu en « majeure » toute matière en lien avec la préparation au concours.


ETAPE 3 : Le CAPEPS (Certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive) : Pour devenir professeur d’EPS, il est nécessaire d’acquérir le concours du CAPEPS. C'est un concours public du second degré de l'enseignement. Il existe plusieurs parcours pour pouvoir passer le concours. Le parcours « externe » et le parcours « l’interne ».

  • Le concours « externe » concerne les étudiants ayant suivi une formation « Education et Motricité » et qui s'engagent dans le Master MEEF EPS (Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation)

  • Le concours « interne » concerne les personnes ayant déjà travaillé 3 ans dans la fonction publique (hors éducation nationale, assistant d'éducation, contractuel...). Il est nécessaire de détenir une licence Staps. Le programme de l'interne n'est pas le même que celui de l'externe.

Le nombre de postes offert est différent. Il est également possible de passer le concours externe mais pour le privé : Cafep-Capeps.

Attention, le concours est très sélectif (+ de 5000 inscrits pour 670 postes pour 2020). Le nombre de postes offert change régulièrement en fonction des orientations et des souhaits politiques. Les dates d’ouverture débutent souvent au mois de septembre pour se clôturer en octobre.


Changement au concours (pour printemps 2022) : Toutefois, la politique des concours va bientôt changer. Le concours va se passer en Master 2 et plus en Master 1 dès 2022. Arrivé en Master 2, il faudra alors s’inscrire au concours du CAPEPS via le site de l’éducation nationale.

ETAPE 4 : Passer son stage en établissement (année de titularisation)

C'est l'une des dernières étapes pour être enfin enseignant d'EPS. Suite à l'acquisition du CAPEPS, vous serez affecté dans un établissement proche de votre centre de formation (normalement) pour enseigner dans un collège ou lycée. Vous serez sous la responsabilité d'un tuteur de stage et d'un tuteur ESPE. Une note sera posée à la fin de votre stage pour évaluer votre possibilité d'enseigner.

ETAPE 5 : Évoluer, passer l'agrégation externe ou interne

Une fois le CAPEPS acquis ainsi que votre Master 2, vous avez la possibilité de monter en « grade » en passant le concours de l'agrégation externe. Avec davantage de responsabilité, le professeur d'EPS agrégé est mieux payé et travaille quelques heures moins que le certifié afin de remplir des tâches annexes (enseigner à l'université, coordinateur de l'équipe d'EPS...)

Le concours de l'agrégation interne nécessite en amont d'avoir 5 années d'expérience dans le métier, après titularisation.

Le salaire d'un professeur d'EPS ?

Cadre A de la fonction publique, le salaire de l'enseignant d'EPS augmente au fur et à mesure qu'il évolue dans sa carrière. Il grimpe d'échelon d'année en année. Pour parler « chiffre », en début de carrière, un professeur néo-titulaire (après son année de stage), gagne environ 2000 euros brut par mois, hors indemnités de service (prime REP, REP+, professeur principal, heure sup...)



Mon histoire...


Je raconte également mon histoire de mon parcours jusqu’à l’acquisition du concours du CAPEPS sur ce lien. Une histoire qui peut vous inspirer et qui, j’espère, vous motivera à vous engager vers l'un des plus beaux métiers du monde.


Pour toutes autres informations ou demandes sur la formation, contactez-moi, je répondrai rapidement à vos questions.




Le site et les articles vous plait ? Vous pouvez contribuer à le maintenir en vie.



Vous pouvez également contribuer au soutien du site pour quʼil puisse continuer à vivre et vous aidez dans votre aventure grâce à sa boutique.


Capoucapeps vit et continue dʼêtre présent, sans pub, grâce au soutien de plusieurs candidats qui achètent les fiches thématiques ou les fiches APSA.


Chaque petite contribution que vous lui offrez permet au site de se maintenir en vie sans pub et augmente vos chances de réussite au CAPEPS par des fiches concrètes et simples d'utilisation.

425 vues

NE MANQUE RIEN : TOUTE L'ACTU DU CAPEPS EXTERNE DIRECTEMENT DANS TA BOITE MAIL

Abonne-toi dès maintenant pour recevoir par email les dernières informations du concours.

Une surprise t'attend après ton inscription :-)

MES ENGAGEMENTS

100% CONFORME OU REMBOURSÉ

Si la fiche ou la préparation ne correspond pas à la description, je vous rembourse en moins de 24h.

TÉLÉCHARGEMENT

INSTANTANÉ

Reçois immédiatement tes fichiers après ton paiement sur la page dédiée. Sans aucun frais de livraison.

DES AVIS AUTHENTIQUES

Des avis et des témoignages 

authentiques recueillis des candidats sur les fiches thématiques.

SERVICE CLIENT H24

Une réponse immédiate et une écoute personnelle pour vous accompagnez.

Paiement sécurisé

France

© 2020 - CapouCapeps - Tous droits réservés